« Peut-être que je serai morte dans 5 ans », le dernier témoignage de Mila


14 juin 2021

Des déclarations une semaine avant le procès de 13 de ses harceleurs en ligne.

Plus d’un an et demi après son placement sous protection judiciaire après avoir diffusé des vidéos critiquant l’islam, Mila a de nouveau pris la parole devant les caméras de TF1. L’adolescente de 17 ans s’est confiée sur son quotidien dans l’émission « Sept à Huit » hier soir, dimanche 13 juin.

Elle a notamment expliqué vivre de nombreuses angoisses face aux menaces de mort qu’elle reçoit régulièrement, estimant qu’elle pourrait ne plus être en vie d’ici 5 à 10 ans. Elle se sent « en prison », même lorsqu’elle sort dehors, obligée de se couvrir de plusieurs habits pour ne pas se faire reconnaître.

Mila a également eu des mots très durs contre la France, qu’elle juge « fragile et lâche ». Dans une précédente prise de parole déjà, l’adolescente avait estimé que ses harceleurs avaient gagné face à l’inaction de l’Etat, mais assure qu’elle ne s’arrêtera jamais de parler.

Elle a pris la parole ce dimanche à quelque jours de la sortie de son livre « Je suis le prix de votre liberté » aux éditions Grasset. Lundi prochain, 21 juin, 13 de ses harceleurs en ligne présumés comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Paris.

Par Thomas Bantchik